Navigation | Juste la fin du monde?

Juste la fin du monde?

Même ici les gens commencent à s’inquiéter. Une vieille dame hier nos a demandé l’air quelque peu inquiet si nous croyions à cette prédiction.

Bien sûr que non, qu’on lui a répondu ! C’est de la superstition !

Aujourd’hui, nous sommes sur Negros Island, dans les Visayas, et nous avons voulu voir un peu la campagne Philippine, c’est à dire la jungle, les combats de coqs et les volcans d’un peu plus près. Parce qu’on parle de plages, de couchers de soleils sur la mer et de poissons, mais il y a bien évidemment des terres et franchement, ça vaut le coup d’oeil.

Alors après la plage de sable blanc et les cocotiers de Union Beach (les protagonistes de ces photos sont fictifs)

img_1337-2.jpgimg_1380-2.jpg

img_1393-2.jpg

Après la pollution, le bruit, et le mec qui chante comme un poulet sur un karaoké jusqu’à 1h30 du mat sous notre fenêtre à Ilo-Ilo

img_1426-2.jpg

Après une Jeepney, un bateau, une Jeepney et un bus dans la même journée, nous sommes arrivés à Canlaon, ville du même nom que le volcan qui l’abrite.

img_1465-2.jpg

Ouais, nous on est des oufs, on va au pied d’un volcan pour la fin du monde.

Bah voilà, on en est là.

img_1476-2.jpg

Alors prenons un peu de recul et parlons du ressenti.

Ce matin, c’était l’élection de Miss Univers, et les Philippins adorent tout ce qui est bien américain, donc ils étaient tous devant leur télé, on a pas pu y couper, on s’est laissé happé par le show de poupées Barbies pas forcément très bien réussies qui ont appris à sourire et à stresser en même temps.

Dans le lot, il y avait Miss Philippines ! Je te raconte pas l’effervescence des téléspectateurs devant leur petit écran quand elle a été appelée pour faire parti des 5 finalistes ! Eh bien crois-le ou pas, mais elle est arrivée deuxième. Miss Univers étant Miss USA, comme d’hab.

Pourquoi raconter cette anecdote un peu foireuse ?

Parce qu’on s’y attache vraiment, à ces petits Philippins ! Je n’avais qu’une seule envie ce matin, c’est qu’elle gagne, la greluche des Philippines, pour les voir contents, et les voir encore sourire, et les voir nous payer un coup, tout fiers d’avoir “la plus belle nana de l’univers” dans leur pays !

Il faut bien comprendre que d’accord, il y a des cons partout, certains n’hésiteront certainement pas à tuer père et mère pour un petit billet, mais ils sont tellement attentionnés !

Marchez dans la rue, dans un endroit improbable où un blanc n’a pas dû mettre les pieds depuis la décolonisation, il y aura toujours un Philippin pour s’enquérir de l’endroit où vous allez (Where you going, sir ?). Si vous n’allez nulle part, il vous fait un signe et un grand sourire. Si vous allez quelque part, il vous expliquera minutieusement la meilleure façon d’y aller, et parfois il vous y escortera. Ce sont des centaines de petites attentions chaque jour qui passeront inaperçues la plupart du temps, mais c’est justement ça qui fait la différence : Ici, c’est comme ça que ça se passe.

Jusqu’à présent, nous ne nous sommes jamais sentis agressés. Mal à l’aise, certainement, mais ça c’est à nous de gérer. C’est un pays serein, où l’on peut se promener sans crainte de se faire braquer. De toute façons, ils sont trop petits pour faire le poids.

Filed by aureletclairevoyagent at décembre 20th, 2012 under Philippines, Là c'est du concret, la route

Archives

10 most commented

Latest 10 posts


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 99 articles | blog Gratuit | Abus?