Navigation | Ben mon Colon!

Ben mon Colon!

Ce qui suit est issu de mon imagination, basé bien évidemment sur des faits réels, et comme on dit en Amérique, toute personne ou situation qui vous ferait vaguement penser à une personne ou une situation qui vous dirait quelque chose, ne serait que le fruit d’un hasard malheureux mêlant votre vie  à des évènements déplorables. Et dans ce cas changez de fréquentations. En résumé, voilà un bout de vie.

« Oui, c’est vrai, c’est pas mal. Joli si tu veux. Mais bon, des singes… parce qu’il y en a. C’est vrai. Mais faut faire gaffe, parce que moi, ça va que j’ai bourlingué. Mais toi, tu viens d’où déjà ?

Tu sais que là c’est la dix-neuvième fois que je voyage ?  Donc tu vois ce que je veux dire. Hein, les voyages, on ne me la fait plus. Oh je dis pas qu’ils arrivent pas encore à m’avoir. C’est le jeu aussi quand tu voyages, y’a toujours un moment où tu te fais avoir. C’est qu’ils sont rusés quand-même.

Mais tu vois moi ok, je connais le truc. J’ai l’habitude, c’est devenu une sorte de reflexe

Mais toi, faut faire super gaffe. Tout le temps. A chaque seconde faudra que tu surveilles tes affaires. C’est que ça vole, et tu vois rien.

Sont rusés…

Et pareil quand tu veux ou que tu dois acheter un truc.

D’abord tu dis non. Trop cher. Et tu lâches pas.

Quoi pourquoi tu dis non ? Ben parce que à tous les coups, le prix du truc que tu veux ils te le font à la gueule.

Y t’voient, t’es blanc, donc t’es riche.

Donc ils vont pouvoir t’enfler, forcé ! T’es une une proie pour eux. Eux ils te sourient, mais c’est pas à toi qu’ils sourient. Toi ils s’en tamponnent…

Ils sourient à ton pognon.

Alors voilà comment ça marche et c’est pour ça que tu dis non. Direct !

Ok, t’es blanc donc ils vont te doubler le prix, au moins.

Ben toi  tu dis non. C’est comme ça. C’est dans le jeu. T’es blanc, faut qu’ils t’enfilent. Ils sont tous comme ça.

Et ils savent que ça peut arriver que tu dises non, si t’as déjà voyagé, comme moi. Donc ils re-doublent le prix pour que tu ais l’impression que tu as gagné et que t’es pas un touriste à la con.

Ben parce que t’as payé deux fois moins que les touristes à la con.

Mais en fait tu vas payer deux fois le prix quand-même, parce que ces jaunes ils sont pas malins, mais ils sont rusés.

Ça te dérange pas que je dise ces jaunes, c’est pas méchant tu sais, j’ai passé tellement de temps à voyager que je les connais maintenant, c’est un peu une famille. Alors quand je dis les jaunes, c’est amical tu vois, entre potes.

La famille quoi.

Ouais, sûr, une famille avec pas mal de cousins  un peu cons, et puis c’est vrai que c’est une sacrée famille, parce qu’ils se reproduisent les saligauds !!

Des mômes t’en as partout !

En même temps ils ont pas grand-chose d’autre à faire hein ? A part doubler leurs prix bien sûr.

Donc t’as compris hein, pour les prix.

Sinon c’est pas mal tu verras. Y’a même de chouettes coins.

Mais plus beaucoup. Moi depuis que je voyage, j’ai vu.

Des beaux coins y’en a de moins de en moins. Y respectent rien chez eux. Tu vois y avait des coins super, ben ils sont plus là maintenant. Ces cons ils ont foutu des bicoques pourries dessus, avec des touristes à la con dedans.

Tu vois le genre ?

Ben si, les instits et les secrétaires qui économisent toute l’année pour partir deux semaines au soleil. Puis comme ces pays sont pas chers, ils ont l’impression d’être des richards. Alors ils prennent leur formule deux semaines vols et bouffe comprise.

Pas les boissons en général, le supplément pour les boissons est énorme. Ça coûte moins cher de prendre les boissons sur place.

Et pendant deux semaines les employés de banques, ils se prendront pour Rothschild, avec des buffets énormes, ils auront plein de courbettes de tout le monde et ils penseront que tout le monde est leurs amis.

Et en plus, avec le coup des prix doublés que je viens de te dire, on leur fera des réducs de fous qui leur fait dépenser les €uros qu’il leur restait au cas où, pour des fausses vraies statues folklorique faites en série en Chine.

Et au final ils se font avoir et ils payent plus qu’ils auraient dû. Et oui forcé parce que les sourires c’est pas pour leurs pommes, c’est pour leur pognons.

Alors forcément ben, c’est plus rentable de créer des clubs que de ramasser des noix de coco. Donc ben les endroits jolis y’en a moins. Si, dans les réserves, c’est bien ça, mais là aussi ils te font raquer.

Et en plus ils niquent leurs jolis paysages pour quoi ? Pour des clopinettes.

Ben oui, ils t’arnaquent de quoi ? 20 centimes ? Un €uro ? C’est pas con ça ?

Puis aussi y’a un truc : parce que c’est pas pour le pognon que ça m’énerve, je m’en fous  du pognon moi. Je suis pas à ça.

Non c’est pour le principe. C’est pas parce que je suis blanc que je suis un touriste, donc je vois pas pourquoi je me laisserais avoir comme un touriste.

Puis déjà on leur en file du pognon. Tu prends un taxi, pour toi c’est rien, ben eux ils se tapent un mois de salaire moyen juste avec toi. Et même si tu te fais pas balader comme  un touriste. Alors il ne faut pas avoir pitié tu sais ils ne sont pas à plaindre. Avec ce que tu leur files comme pognon, il vivent tranquille. Alors raison de plus de pas te faire escroquer.

Et même je dirais que c’est super important qu’ils comprennent ça. C’est comme ça que tu te fais respecter. Parce que nous si on venait pas dans leurs pays, ben ils feraient quoi ? Ben ils ramasseraient leurs noix de coco et ils continueraient à faire sauter le corail à coups d’explosif parce que c’est moins fatiguant que de pêcher normalement. Parce qu’en plus c’est vraiment pas des bosseurs les gars !

Donc, tu te fais respecter.

Tu va voir ils sont tout le temps là autours de toi à te faire des sourires, à essayer de te vendre leurs trucs, leurs fausses Rébannes, alors que t’en as de vraies sur le nez. Ils devraient réfléchir, les cons, t’as déjà des lunettes.

Je te disais ils sont pas malins. Ben tu vois, ça le prouve.

Donc ils sont là à essayer de te vendre leurs trucs, leur riz dégueulasse à la banane. Comme si t’allais acheter ça ? Du riz, avec de la banane ! Tu vois les goûts de chiotte ?

Pis ils te lâchent pas.

Tu leur dis non, d’abord gentiment, puis ils s’en foutent ils restent là à te sourire…

Enfin, à sourire à ton pognon oublie jamais ça !

Alors tu leur redis non. Et rien à foutre. Les bridés c’est comme ça.

Ils sont collants, en même temps ils se ressemblent tellement tous que tu sais pas toujours si c’est le même qui essaye de te vendre sa bouffe. Moi je me repère à leurs coiffure.

Oui, je dis les bridés, c’est pas méchant, juste ils sont bridés. Pas nous, et pourtant, tu vois, c’est pas un drame.

Donc ils te lâchent pas. Et que je te fais des sourires avec un regard suppliant, parce que « Mister, j’ai faim, Mister ! ». Mon cul !!

S’ils avaient faim ils auraient qu’à manger leurs trucs dégueux à la banane au lieu d’essayer de te les refourguer.

Alors à un moment faut que tu leur montres que c’est toi le chef. Faut gueuler, et lever les bras de façon menaçante.

Tu vois comme quand tu veux faire peur à un chien.

Et là ça marche pareil, ils vont te laisser tranquille.

Oh ils resteront pas loin au cas où il y aurait une occase de te piquer un truc. Mais au moins ils sauront que faut pas te faire chier.

Tu vois l’autre fois j’étais dans le bus. Un bus de pauvre tu vois ?

Ben si le genre de bus qu’ils prennent eux. Sans clim, pis ça pue.

Ah ouais ça pue, d’abord parce que niveau hygiène c’est pas des flèches et ils se baladent tout le temps avec des trucs qui puent.

Ces bus, c’est pas super confort c’est sûr mais pourquoi on resterait tout le temps dans des bus à blancs alors que pour 30 fois moins cher tu fais le même trajet.

Oui bien sûr que j’en ai fait des trucs en tour…

Ouais en tour-opérateur. Avec des gars du monde entier. Des allemand, des Suisses, et même avec des bols de riz ahah, je rigole, mais tu me comprends, des coréens et des japonais quoi !

Ceux-là ils sont moins bruyants c’est vrai. Mais pas polis : pas bonjour pas bonsoir.

Bref. C’est sympa les tours tu vois, t’es entre nous et ça, ça fait du bien aussi.

Parce que quand tu voyages, il ya un moment ou t’es content de te retrouver entre gens normaux. Puis t’as pas à te faire chier dans des bus qui puent, tu vas voir des animaux, des singes, des varans à Comodo.

C’est sympa hein, je critique pas ceux qui font ça, je l’ai fait je te dis !

Mais déjà les varans ou les singes ben ils sont quasi apprivoisés. Faut faire gaffe quand même ça reste des animaux sauvages. Mais le plus souvent ils sont amorphes, comme les lions que tu vois bailler en Afrique, ils ne sont plus sauvages.

Oui j’ai fait l’Afrique, plusieurs fois, mais pareil, c’est plus pareil.

Puis c’est devenu cher ! Par rapport à l’Asie surtout.

Je disais quoi ?

Ah oui les tours…

J’ai arrêté quand j’ai découvert que tu pouvais payer 10 fois moins cher si tu  te faisais ton truc à toi. Alors bien sûr, ça passe aussi par prendre le bus avec eux.

Mais pourquoi tu paierais plus qu’eux hein ?

Alors je prends ce bus dont je te parlais. Je m’assois, à la fenêtre, c’est mieux.

Et attention quand tu t’assoies dans un de leurs bus !

Prends bien tout ton siège sinon ils vont essayer de poser un carton ou un môme dessus. Au début juste sur un bout mais si tu fais pas gaffe tu te retrouves dans un coin. Alors que t’as payé pour tout le siège quand-même !

Donc, le bus part et, direct, le mec à côté de moi se met à jacasser au téléphone !

C’est fou ils ont pas d’argent pour bouffer mais ils ont tous un portable.

Et ils parlent fort les cons !

Le voilà qui commence à causer en gueulant. Alors ni une ni deux, j’agis. Le mec je lui tapote sur l’épaule fermement, et je lui dis que si il veut gueuler il à qu’à aller le faire ailleurs.

On n’est pas au marché ni à la mosquée là !

Faut le faire tout de suite sinon après t’es moins crédible.

Et l’autre il bouge pas ! Vaguement il fait semblant de s’écarter en me faisant un petit sourire.

Comme si avec un sourire il allait pouvoir continuer à me les gonfler ! Alors je me suis pas gêné, le gars, carrément, je le pousse.

Comme ça même si il parle pas français il va comprendre.

Et comme il réagit pas assez vite, je fais semblant de lui en mettre une !

Là t’es sûr qu’il a compris, même si il est plus con que la moyenne.

Résultat : il m’a plus fait chier, d’ailleurs il est parti s’asseoir ailleurs, et celui qui à pris sa place ben il avait compris qu’il valait mieux se tenir à carreaux.

Ben oui en même temps c’est la seule façon de se faire comprendre, ils parlent pas notre langue tu sais ?

Puis tu risques quoi ? T’as vu je suis pas un géant. Mais à côté les faces de citron, ben c’est des crevettes. Alors si ils veulent pas d’emmerdes il ont intérêt à rester à leur place.

Oh je pourrais t’en raconter des trucs si t’as le temps.

Tu dois y aller ?

Ben, tu vas voir malgré tout ça, ça vaut la peine tu verras.

On y prend goût par contre ! A voyager.

Moi ça fait 20 ans et je peux pas m’arrêter…

Et puis oublie pas ce que je viens de te dire, ça t’évitera de te faire pigeonner. Enfin moins déjà.

Et n’oublie pas que tu es français. Et chez eux quand t’es français, t’es du prestige ! Comme quoi ils sont pas cons pour tout.

Bon voyage mon gars ! »

Et pendant ce temps, nous ça va. Rassurez-vous. Vous en verrez plus dans notre prochain article….

Filed by aureletclairevoyagent at février 26th, 2013 under Là c'est du concret, la route

Archives

10 most commented

Latest 10 posts


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 99 articles | blog Gratuit | Abus?