Navigation | Voyager en Asie avec 30 euro par jour à deux.

Voyager en Asie avec 30 euro par jour à deux.

Avant de partir voyager, il existe une question présente sur toutes les lèvres, une condition sine qua non pour réaliser son rêve : Combien ça va coûter.

Mettez-vous en situation : C’est décidé, vous lâchez tout, vous n’avez plus qu’une idée en tête, partir loin de là où vous êtes, voir autre chose, vivre différemment, expérimenter de nouvelles saveurs etc. Et pour être sûr de partir un jour, pour être certain que cette décision n’est pas prise à la légère, vous vous fixez une date. Dans un an, je suis parti.

Oui, c’est bien joli. Se mettre une date butoir, pour certains qui ont un poil dans la main, c’est parfois indispensable. Mais si les sous ne suivent pas, vous risquez de ne pas partir bien longtemps.

Il existe une foultitude de trucs et astuces pour dépenser peu en voyage. Et ces conseils ont suffisamment  été distillés sur tous les blogs de voyage pour que je vous en épargne les détails. Si ce que vous lisez est le premier article qui traite du sujet (et c’est très bien, ça veut dire que Google nous aime beaucoup), je vais néanmoins vous donner des mots clés à taper dans votre moteur de recherche pour avoir plus d’information :

- Wwoofing (sans faute de frappe)

- WorkX ou work exchange

- Coach surfing

- Working Holliday Visa

Mais soyons sérieux. Vous partez aussi pour voyager, pas pour passer six mois dans une ferme à apprendre à faire pousser du riz bio, pas pour travailler comme femme de ménage dans un backpacker pendant trois mois, pas pour vivre aux crochets d’un local durant des semaines, et peut-être que les pays que vous visiterez n’ont pas de working holliday Visa ou même que vous avez dépassé la limite d’âge pour demander ce type de visa. Ces options sont de très bonnes options pour faire durer le voyage un peu plus longtemps. Ce sont aussi d’excellentes options pour sortir des circuits touristiques et rencontrer des personnes qui sauront vous faire découvrir leur pays, autant sur le plan humain que politique ou social.

Ce que je m’en vais vous raconter parle donc vraiment d’un budget quotidien minimum pour une région donnée. Et je vous expliquerai ce que les restrictions budgétaires entraînent sur la façon que vous aurez de voyager. Je vais abattre tous les tabous, je vais révéler à tous les gens qui écrivent sur les forums de voyage « Quel budget pour un voyage d’un an en Asie ? » la clé du saint Graal.

Nous voyageons avec un budget journalier de 30€ par jour à deux.

Mais alors attention. Cela ne s’adresse pas au premier apprenti globetrotter qui passe. Je vous le dis tout net : Si les seuls voyages que vous avez faits sont par le biais de Promovacances ou avec vos parents quand vous étiez petits, vous aurez besoin de plus.

500-pesos.jpg

Aux Philippines, notre budget quotidien était de 1500 Pesos par jour.

Et quoi qu’il arrive, vous aurez besoin de plus.

Nous allons vous détailler ce à quoi il va falloir vous attendre si vous voulez voyager en Asie du Sud-Est avec un si petit budget.

Et croyez-moi, il y a des moments où c’est plus que dur.

Et croyez-moi, il y a des moments où nous serions passés à côté des meilleures choses si nous avions voyagé avec plus.

Ce premier article traitera des premières questions générales relatives au budget. De quoi vous préparer un peu à ce qui vous attend. Nous détaillerons au fil du temps les questions d’argent relatives aux pays que nous avons traversés, ainsi que quelques astuces pour économiser.

50-ringgit.jpg

110 Ringgit par jour, c’était notre maximum pour la Malaisie

Première chose à prévoir pour ne pas tout dépenser le premier mois : Un carnet qui détaille vos dépenses jour après jour.

Cela pourra vous être utile pour faire une analyse de vos dépenses au fil des mois. De cette façon vous saurez si vous vivez au-dessus de vos moyens ou non. Fixez-vous une limite avec la monnaie du pays que vous visitez. Et arrondissez à la dizaine, centaine ou même au millier ou centaine de millier inférieur suivant le cours de la monnaie. Le but étant que votre limite ne soit pas à 30€, mais à 25 ou 26€. Cela vous laissera une marge d’erreur et payera les frais de retrait d’espèces qui peuvent être très onéreux. Notez toutes vos dépenses dans votre précieux carnet. Et faîtes vos comptes quand vous quittez le pays.

Il ne s’agit pas de ne jamais dépasser votre seuil. Les premiers jours, vous n’y arriverez pas, quoi qu’il arrive. Au début, vous convertirez en euro toutes les sommes, et cela vous paraîtra dérisoire. Mais 30€, c’est très vite atteint, surtout quand il y a deux bouches à nourrir et deux corps à déplacer.

100-k-indonesie.jpg

De quoi facilement devenir millionnaire : Vivre en Indonésie. 350 000 Rupiah par jour.

Grâce à ce système, vous aurez une unité de valeur, différente de l’euro. Au fil des semaines, vous ne penserez même plus au prix en euro. Vous verrez une somme, de l’ordre peut être de 10 ou 15€ et vous vous direz : « Mais c’est suuuuper cher ! ».

Eh oui, tout est relatif.

1000-baht-thailande.jpg

1000 Baht par jour en Thaïlande, trop facile de s’en rappeler !

Ensuite, au lieu de vous expliquer à quel poste consacrer quel taux de dépense, je préfère vous parler de ce qu’il va falloir oublier. Vous n’êtes plus en voyage pour trois semaines dans un pays donné. Posez-vous cette question toute simple : « Pourquoi je voyage ? ». Est-ce pour la culture, le patrimoine du pays, les rencontres, la pratique de la langue, les paysages ? Quel est votre première motivation ? En fonction de cela, la liste ci-dessous pourra être modulée pour mieux vous satisfaire.

Il va cependant falloir renoncer pour mieux choisir. Cela parait frustrant au début, mais si vous voyagez avec 30€ par jour, il va falloir dire adieu :

- Aux visites guidées. Cela parait évident, mais les sollicitations sont nombreuses et les tentations également. Vous voulez aller voir les chutes d’eau soi-disant secrètes qui se trouvent à 20 km de là ? Vous voulez faire un trek écolo dans un parc national pour tenter d’apercevoir des tigres ou des éléphants ? Il va falloir oublier cela. Vous en verrez peut-être plus tard, peut-être pas. Vous n’êtes pas partis pour ça.

- Aux sites les plus touristiques. Du moins certains qui font aisément payer le ticket d’entrée votre budget journalier par personne. Ensuite, il s’agit également de bien choisir : Ce serait quand même dommage de passer à côté de l’une des 7 merveilles du monde pour une question d’argent.

- Aux souvenirs et conneries en tous genres. Cela va encombrer votre sac pendant des mois pour presque rien. Et n’oubliez pas que lorsque vous prenez l’avion, votre sac ne doit généralement pas peser plus de 20kg, sinon il vous faudra payer un supplément.

- A la plongée sous-marine. Ça donne envie, mais c’est hors d’atteinte pour vous. Et franchement, nous avons vu énormément de choses avec un simple masque et un tuba.

- Aux hôtels climatisés. Si vous ne supportez pas la chaleur, vous risquez d’avoir rapidement le mal du pays. Attendez-vous-même parfois à dormir dans une pièce sans ventilateur. Cependant, c’est rare.

- Aux chambres douillettes, bien décorées, silencieuses qui sentent bon. Il faut bien qu’ils justifient leurs prix…

- Aux hôtels avec piscine. Si vous êtes chanceux, vous pourrez toutefois en trouver mais c’est très rare et en général les grenouilles ont investi les lieux.

- Aux salles de bain privatives. Vous trouverez parfois des chambres avec salle de bain attachée pour le même prix. Mais croyez-moi : Parfois, il vaut mieux une salle de bain commune propre, qu’une salle de bain privative qui n’a pas été nettoyée depuis sa construction.

- A l’eau chaude. Dans les pays chauds, où est l’intérêt ? Eh bien parfois, surtout en région montagneuse, ça peut devenir un luxe qu’on aimerait bien se payer.

- A la nourriture occidentale. Chez nous, un morceau de fromage ou une bouteille de vin ne coûte presque rien. Là-bas, ils sont obligés d’importer tout cela et ça revient très cher. Autre chose à savoir : Les Mac Do, Burger King et KFC sont très fréquents dans les grosses villes, et d’aucun pourrait penser que c’est dans l’un de ces établissement que l’on peut manger pour trois fois rien. Que nenni. Ils ajoutent très fréquemment une taxe au prix affiché, et manger un menu Big Mac est un luxe que vous ne pourrez pas vous payer tous les jours. Mais surtout, conseil avant de partir si vous aimez la cuisine Française : Mangez autant de côtes de bœuf, de côtelettes d’agneau, de pâtes Carbonara, de pizzas, de hachis Parmentier et de raclette que vous puissiez ingurgiter. Car la prochaine fois que vous mangerez tout cela, ce sera en rentrant.

- A l’alcool. Enfin. Ne dites pas non plus complètement adieu à l’alcool. Mais sachez que dans certains pays l’alcool est monstrueusement taxé et qu’une bière sera parfois un petit extra réconfortant après une longue journée de voyage. Quoi qu’il en soit, dans les pays à majorité musulmane, vous ne pourrez pas boire de l’alcool tous les jours.

- Au shopping. Et pourtant, lorsque l’on convertit les prix affichés en euro, ça peut donner envie. Mais je vous le redis : Arrêtez de convertir, vous vous faites du mal pour rien et pensez à votre sac à dos !

- Aux activités fun : Base jumping, rafting, surf, saut à l’élastique… Les spécialistes du tourisme ont compris que les occidentaux étaient dans leur pays pour « s’éclater à mort ». A défaut de le faire, il vous faudra regarder les japonais hurler en tombant dans le vide, les pieds accrochés à un élastique. Et c’est déjà super marrant.

- A l’avion. Du moins, mieux vaut l’éviter le plus possible. Car même si certaines compagnies aériennes sont vraiment très abordables, cela restera toujours trop cher pour vous en pratique. Naturellement, vous serez amenés à prendre l’avion à un moment ou un autre, surtout si vous voyagez dans des archipels tels que l’Indonésie. Oui c’est plus simple, oui c’est plus rapide mais croyez moi : Vous ratez l’essentiel en vous déplaçant ainsi. On vous expliquera ça plus tard.

Si cette énumération non exhaustive ne vous a pas fait peur, bravo, vous avez déjà passé le premier test en vue de voyager pauvre. Sachez tout de même que cette liste est à nuancer selon les pays visités et surtout selon votre indice de confort personnel. Il vous faudra parfois dépenser plus d’argent pour vous faire plaisir et ainsi mieux supporter  la suite du voyage. Vous verrez toujours des touristes aux terrasses des plus beaux cafés en train de siroter des Mojitos que vous ne pourrez jamais vous payer et vous les envierez toujours. Mais sachez une chose : Ceux qui sont là-bas, sur la planche de wake board ou dans le bar branché à commander des girafes de bière, ne sont là-bas que pour 15 jours. Lorsque vous jouez au touriste pauvre, vous avez la plus précieuse des richesses pour vous : Tandis que dans un mois ils auront repris leur travail d’agent comptable, vous serez toujours en train de parcourir les routes.

Alors ? Qui est le plus riche des deux ?

Filed by aureletclairevoyagent at avril 4th, 2013 under Trucs, astuces et scoubidous

Archives

10 most commented

Latest 10 posts


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 99 articles | blog Gratuit | Abus?